Image default
Business/B2B Immobilier

Connaître l’enjeu du marché public pour pouvoir en tirer un réel profit

La diversité des pouvoirs adjudicateurs en France est assez nombreuse, et cela en partant des stations de radiodiffusion publiques aux centres de tri et aux organismes de formation. Les entités soumises à la législation sur les marchés publics, appelées conjointement les «pouvoirs adjudicateurs», sont nombreux, offrant ainsi une chance aux propriétaires de PME de souscrire à ce genre d’offres. Compte tenu de la structure complexe du gouvernement, avec plusieurs couches administratives, cela n’est pas surprenant.

De plus, leur nombre augmente. Suite à la modification législative au cours de ces dernières années, les établissements d’enseignement, les hôpitaux et les organisations du secteur social doivent appliquer les procédures d’appel d’offres. Cela signifie un marché potentiel supplémentaire pour votre entreprise.

Qui sont les pouvoirs adjudicateurs ?

Parmi les plus grands pouvoir adjudicateurs en France, le gouvernement demeure certainement le plus connu. Cela concerne entre autres les différentes aurités, le ministère de la Défense, les institutions de services publics et de services sociaux et les entreprises publiques. Les régions font également partie de cette liste, qui est représentées par les organes politiques respectifs, mais aussi les sociétés de logement et les entreprises de transport.
Vous pourrez aussi retrouver les organes administratifs des communautés ; des médias, des institutions culturelles, des aéroports régionaux, etc. Vienne ensuite les entités administratives et initiatives politiques au niveau provincial, mais aussi sociétés de développement et écoles provinciales ; sans oublier les communes composées des mairies, des sociétés intercommunales, des zones de service d’urgence ; des zones de police, etc.

Qu’en est-il des institutions sociales à but lucratif ?

Il faut savoir que les institutions sociales à but lucratif sont des entités juridiques de nature non commerciale ou non industrielle qui ont été incorporées pour répondre aux besoins du grand public. Pour entrer dans le champ d’application de la loi, ces institutions doivent être financées à au moins 50% avec des ressources publiques ou être sous le contrôle ou la surveillance du gouvernement.
En pratique, cela concerne principalement les écoles, les collèges et les universités de tous les réseaux éducatifs ; financé ou non par l’Etat. Vous pourrez aussi y retrouver les hôpitaux et autres organisations du secteur social, tels que les établissements de soins ou les organisations à but non lucratif proposant des cours de formation.
Nous pouvons constater que le marché public est assez large, et que cela ne concerne pas uniquement le pouvoir central, mais s’étend également jusqu’aux institutions sociales à but lucratif. Cependant, malgré cette largeur, il faut reconnaître que la soumission à un marché public n’est chose aisée, c’est pourquoi, avant de souscrire aux offres proposées par les pouvoirs adjudicateurs, il est préférable de compléter ses documents en se basant sur les normes en vigueur comme l‘exemple mémoire technique pour appel d’offre.
Vous pourrez vous renseigner auprès des professionnels qui proposent leur aide dans la rédaction et la conception des documents relatifs aux marchés publics. Ils vont accompagneront dans les différentes étapes nécessaires pour pouvoir profiter du marché qui vous intéresse le mieux.

Related Articles

Tirer profit des placements sur le forex depuis le Congo

Pirmin K.

Tour d’horizon sur la sous-traitance industrielle en Chine

Odile

Conseil pour réussir sa carrière professionnelle

Irene