Image default
Business/B2B

En quoi consiste l’affacturage ?

Les contraintes liées au recouvrement des créances font partie des nombreuses entraves aux relations B2B. Mais pour contourner ces difficultés de trésorerie, les entreprises font recours à l’affacturage. À quoi retourne cette solution et quels en sont les avantages ?

Affacturage : la définition

L’affacturage est un procédé financier de rachat des créances. Il consiste pour une firme, en partenariats B2B, de solliciter une société d’affacturage (factor). Celle-ci reprend les créances clients de son partenaire contre le versement d’une somme. C’est une solution de financement à court terme, avec aussi des obligations pour l’entreprise. En effet, la convention prévoit un fonds de garantie (de 10 à 15 %) en cas de recouvrement partiel des encours. Une déduction des frais de gestion et de commission (2 à 5 %) est aussi incluse.

Quel mode de fonctionnement ?

On distingue généralement 5 grands types d’affacturage avec différentes obligations pour les parties.

L’affacturage classique

Dans ce cas, le factor rachète les créances de l’entreprise et la rembourse en conséquence. La société d’affacturage s’occupe alors du recouvrement des dettes auprès des clients informés.

L’affacturage non-notifié

Ici, la vente de créance se fait sans en informer les débiteurs. Ces derniers continuent donc de s’acquitter auprès de leur fournisseur.

L’affacturage non-géré

Ce type de contrat permet à l’entreprise de se faire racheter ses créances tout en conservant ses droits de recouvrement. Toutefois, les clients sont informés de l’existence de la convention.

L’affacturage ponctuel

Ce financement prend en compte une certaine catégorie de créances clients. Les autres relevant toujours de l’actif du fournisseur. Cette fois, le créancier peut choisir entre un affacturage notifié ou non.

L’affacturage inversé

Les initiés l’appellent reverse factoring ou supply chain finance. Dans ce cas, les rôles sont inversés. C’est plutôt le débiteur qui contacte son factor pour le remboursement de ses dettes. Le fournisseur précise alors au tiers payeur les créances urgentes à évacuer. Pour en savoir plus sur toutes ces solutions, découvrez le site de Bibby Factor.

Affacturage : les avantages

Le financement des créances clients est profitable pour l’entreprise à maints égards :

  • réduction du taux d’insolvabilité ;
  • trésorerie conséquente ;
  • externalisation du recouvrement des créances ;
  • développent rapide de l’entreprise.

Autres articles à lire

Concevoir des objets publicitaires

Irene

Call center : Madagascar incontournable

administrateur

Renforcer les compétences du personnel : aperçu sur les pistes à explorer

Odile

Tour d’horizon sur la sous-traitance industrielle en Chine

Odile

Deux activités au choix pour gagner de l’argent en ligne

Irene

Ce que vous pouvez faire avec une billetterie en ligne

Clarisse