Image default
Finance

La France en bonne santé économique en 2019!

Cela peut sembler être déplacé, mais la réalité future de l’économie de la France s’est révélée plus dynamique suite à la crise des « Gilets jaunes ». Les manifestations ont même apportées des intérêts pour « La France et les Français » au vu des exigences satisfaits des doléances. Le gouvernement a opté, en effet, pour une orientation stratégique qui met au premier plan la croissance du pays au dépens de celle du Vieux Continent et notamment de l’Allemagne.

Un pouvoir d’achat retrouvé

Le sujet du pouvoir d’achat est une mission que s’est donné le Président de la République Emmanuel Macron. Il s’agit d’augmenter ce facteur économique de la population. À noter qu’en cas de réussite de ce projet d’envergure, le haut dirigeant apportera un rebond significatif au commerce national, et en même temps une croissance notable du PIB estimé à plus de 0,5 point. Les organismes s’expriment sur le sujet, notamment l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) à travers ses observations : « Les réponses apportées aux exigences des Gilets jaunes, en l’occurrence la suppression de certaines cotisations sociales et le gel de nombreux impôts (seule la taxe sur le tabac a connu une hausse), seront à l’origine d’une croissance de 0,3 point ».

Par ailleurs, il ne faut pas oublier les efforts des banques qui pratiquent des taux d’intérêts dégressifs, des rachats de crédits faciles d’accès, des produits qui donnent un coup de pousse conséquent pour les Français. Avec des restes à vivre importants, ou du moins existants, les ménages pourront retrouver la possibilité de commencer. L’économie connaitra un renouveau puisque la demande deviendra plus forte. L’ensemble de ces bonnes lancées pour la France réalisé, le pays se verra dans une posture meilleure que l’Allemagne en termes de croissance.

Pour précision, ce pays est un référentiel à prendre puisqu’il est le plus puissant de la zone euro, et plus particulièrement pour l’Hexagone puisque le pays de Goethe était encore derrière en 2018. L’optimisme est même au rendez-vous puisque la France bénéficiera d’une croissance de PIB pouvant le même sur le toit de l’Europe. L’écart est estimé à 1,3% pour le pays contre 0,7% pour le Vieux Continent.

Une politique de non ouverture à l’international apporte ses fruits !

Même si les rues ont été investies par les manifestants en France, ce fait n’a pas vraiment donné d’impacts sur l’économie et sa croissance. Le pays se met généreusement à l’abri grâce notamment à sa stabilité financière nationale qui ne s’appuie pas sur le commerce international. La France se caractérise par sa machine économique très centrée sur le marché intérieur. De plus, elle n’est absolument pas un exportateur né. Le PIB ne concentrait que 37% de part pour cette activité.

Related Articles

Se préparer à un contrôle fiscal : comment procéder ?

Odile

Forex aux Philippines: développer les bonnes tactiques avec HotForex

Pirmin K.

Profitez des assurances et assistances de votre carte

administrateur