Image default
Finance

Profitez des assurances et assistances de votre carte

Les cartes bancaires incluent toutes des prestations d’assurance et d’assistance, dont le niveau de couverture dépend du type de la carte. La plupart des clients savent que leur carte haut de gamme couvre l’annulation de voyage. Mais bien d’autres services existent. Les connaître évite de souscrire une assurance similaire si votre carte vous couvre déjà. Les contrats sont émis par des compagnies d’assurances, et non par Visa ou par Mastercard. Ils sont souvent libellés dans les mêmes termes, quel que soit l’assureur. Si des différences existent, elles restent mineures.

Une grande part des prestations d’assurance prévues par les cartes concernent les déplacements du détenteur de la carte, en France ou à l’étranger, à plus de 100 kilomètres de son domicile. Pour en bénéficier, il faut avoir réglé son voyage avec sa carte. « Le contrat couvre non seulement le détenteur de la carte, mais aussi son conjoint (marié, concubin, partenaire pacsé), leurs enfants et petits-enfants de moins de 25 ans fiscalement à la charge d’au moins un de leurs parents, ainsi que, pour certaines cartes, leurs ascendants et descendants fiscalement à charge » précise Géraldine, de Parrain Boursorama.com. Les cartes classiques Visa ou Mastercard offrent moins de garanties et les limites de couverture sont plus faibles que pour les cartes haut de gamme. Ainsi, en cas de décès ou d’invalidité permanente à la suite d’un accident de voyage ou dans les transports publics vers sa destination, une Visa Classic garantit 46 000 € au maximum d’indemnisation (95 000 € à La Banque postale, au Crédit agricole et au Crédit mutuel-CIC), contre 95 000 € pour une Mastercard classique, et 310 000 € pour les Visa Premier et Gold Mastercard.

assurances et assistances de votre carte

DES GARANTIES DIFFÉRENTES D’UNE BANQUE À L’AUTRE

Les versions haut de gamme, Visa Premier et Gold Mastercard, couvrent bien d’autres dommages, comme l’annulation de voyage, le retard d’avion ou de train, le vol et la perte de bagages, ou les dommages aux véhicules de location. C’est d’ailleurs, en soi, une bonne raison d’opter pour une carte premium plutôt que pour un modèle standard, en particulier si vous voyagez fréquemment.
À noter : certaines cartes, comme la Visa Premier de Boursorama, couvrent les déplacements du détenteur y compris en cas de paiement partiel du voyage avec la carte. Cela signifie que l’on peut faire valoir l’assurance annulation pour la totalité du séjour même si l’on n’a réglé avec sa carte que les billets d’avion. Toutes les cartes haut de gamme proposent par ailleurs des assurances neige et montagne qui incluent, par exemple, le remboursement des forfaits et des cours de ski, ou encore le bris de matériel et les frais médicaux.
Autres prestations possibles : des assurances garantie achat, comme au Crédit mutuel-CIC, chez HSBC, LCL, Nickel, Orange Bank et à la Société générale. Ainsi, chez cette dernière, en cas de vol ou de détérioration d’un objet dans les 48 heures suivant son achat par carte Visa Premier, le détenteur est remboursé jusqu’à 800 € par objet, dans la limite de 5 000 € par an. Chez LCL, en revanche, seule la détérioration du bien, et non le vol, est couverte. Mais le dommage peut intervenir dans les 30 jours après l’achat avec une Visa Premier, pour un remboursement dans les mêmes conditions (800 €, dans la limite de 5 000 € par an). Si vous réglez votre achat avec une carte Visa standard LCL, la garantie est limitée à 800 € par objet, dans la limite de 1 600 € par an. Là encore, il faut vérifier votre contrat dès aujourd’hui, afin de pouvoir activer cette garantie le jour où vous en aurez besoin : nombre d’assurés ignorent tout simplement qu’ils sont couverts.
En cas de besoin, il faut prendre contact avec le service assurance (même numéro pour l’assistance) de votre carte, à un numéro indiqué sur le site Internet de votre banque, ou avec votre conseiller. Il faut fournir votre numéro de carte bancaire, ainsi que tous les justificatifs nécessaires : la facture des billets d’avion pour une demande d’assurance annulation, ou celle des objets volés ou détériorés pour la garantie achat.
DES SERVICES UTILES AUX GRANDS VOYAGEURS
Standard ou haut de gamme, les cartes bancaires incluent également un service d’assistance 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire d’avoir réglé une prestation avec sa carte : détenir une Mastercard ou une Visa permet de bénéficier de cet avantage. Les contrats d’assistance proposent, par exemple, le rapatriement en cas de maladie ou de blessure du détenteur de la carte ou d’un accompagnant, le remboursement des frais d’hébergement et des frais médicaux à l’étranger. La prise en charge de ces derniers varie selon le type de la carte : comptez 11 000 € avec une carte classique Visa ou Mastercard, et un plafond de 155 000 € pour une Visa Premier ou Gold Mastercard.

assurances et assistances de votre carte

VÉRIFIEZ SI LES SKIEURS SONT BIEN COUVERTS

Les services d’assistance neige et montagne (frais de recherche et de secours, premier transport…) varient sensiblement d’un réseau à l’autre. Il faut en tenir compte si vous fréquentez les stations de ski. Toutes les Mastercard, y compris les versions classiques, incluent par exemple un service d’assistance en cas d’accident, à l’exception de celles émises par le Crédit agricole. Chez Visa, en revanche, seule une banque, le Crédit mutuel-CIC, propose cette prestation pour sa carte Premier. L’assistance secours sur piste, également appelée neige et montagne, intervient en complément des garanties déjà souscrites par ailleurs.
Certaines cartes prévoient aussi un chauffeur de remplacement, utile pour reconduire votre véhicule à votre domicile lorsque vous vous cassez la jambe en vacances. Toutes les Mastercard classiques et les cartes haut de gamme le proposent. En revanche, pour les Visa classiques, cela dépend de la banque émettrice. Ce service n’est prévu ni chez BNP Paribas, HSBC, LCL, ni à la Caisse d’épargne ou à la Société générale, ni par les banques en ligne (Axa Bank, Boursorama, Monabanq et Orange Bank).
Autre spécificité, le rapatriement de vos animaux domestiques est systématiquement inclus dans les cartes Visa, Classic ou Premier, ce qui n’est pas le cas chez Mastercard. Ainsi, la Mastercard classique de Fortuneo, LCL, Nickel ou la Société générale ne le prévoit pas, ni la Gold Mastercard de Fortuneo, HSBC, ING Direct, Nickel ou la Société générale. Mieux vaut vérifier votre contrat si vous voyagez avec votre compagnon à quatre pattes.

VOL, MALADIE, BLESSURE… NOTEZ LES NUMÉROS D’URGENCE

En cas de vol ou de perte de votre carte bancaire, il faut faire opposition au plus vite, soit auprès de votre agence, soit par téléphone au numéro indiqué par votre conseiller ou par l’appli de votre banque.
Si vous voyagez, notez le numéro de votre carte, ainsi que le numéro du centre d’opposition du pays dans lequel vous vous trouvez, pour le contacter rapidement si nécessaire. Identifiez avant de partir le numéro du service d’assistance, qui se trouve au dos de votre carte bancaire. Ces services, accessibles 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, doivent être contactés avant d’engager des dépenses.
Idéalement, vous conserverez tous ces numéros précieusement, par exemple dans le coffre de votre hôtel, ou vous pouvez vous les envoyer au préalable par courriel.

COMMENT FAIRE RÉAGIR VOTRE BANQUE ?

La réglementation vous protège : la banque doit vous rembourser les sommes indûment prélevées sur votre compte en cas d’utilisation frauduleuse de votre carte.
L’urgence est de faire opposition sur votre carte dès que vous constatez une opération dont vous n’êtes pas à l’origine. Puis il faut lister les débits concernés et demander leur remboursement à votre banque.

N’ATTENDEZ PAS AVANT DE VOUS MANIFESTER

Vous disposez d’un délai de 13 mois pour contester un paiement dans l’Espace économique européen (EEE : Union européenne et Islande, Liechtenstein, Norvège), ou de 70 jours en dehors de l’EEE, mais faites opposition dès le constat. La banque a l’obligation de vous rembourser immédiatement non seulement les opérations frauduleuses, mais aussi les frais induits, comme les agios si le débit contesté a fait plonger votre compte dans le rouge.

IL EXISTE PLUSIEURS NIVEAUX DE RECOURS POSSIBLES

Attention : contrairement à ce que certains chargés de clientèle ou sites Internet laissent entendre, il n’est pas obligatoire de porter plainte auprès d’un commissariat. Pour autant, il arrive que la banque traîne les pieds. En l’absence de remboursement, il faut réitérer votre demande auprès du directeur d’agence, puis, sans réponse de sa part, auprès du service relation clientèle de l’établissement. Si vous n’obtenez toujours pas satisfaction, saisissez sans tarder le médiateur de votre banque.

Related Articles

Les prêts travaux à la rénovation et ses avantages

Claude

Forex aux Philippines: développer les bonnes tactiques avec HotForex

Pirmin K.

Se préparer à un contrôle fiscal : comment procéder ?

Odile